Prise de Sang de Grossesse

Chaque femme a son propre cycle menstruel qui diffère d’une femme à une autre selon son corps et ses particularités. Une femme peut avoir un cycle stable et régulier, tandis qu’une autre, un cycle irrégulier et désordonné.Un rapport sexuel non protégé peut amener à une grossesse. Une grossesse représente un grand changement dans la vie d’un couple ou d’une femme. Changement de mode de vie, de régime d’alimentation, de décor, ajustement du budget mensuel, changement des priorités, etc.

  Qu’elle soit désirée ou non, il est essentiel pour la femme de savoir si elle est enceinte, afin de s’approcher d’un praticien et de prendre les mesures nécessaires en fonction de sa décision.

Les signes de la grossesse

La vie de femme amène souvent à être à l’écoute de son corps, et avoir des doutes sur l’existence  d’une grossesse renforce encore plus ce sentiment. Avant même d’effectuer un test d’urine de grossesse ou encore une prise de sang de grossesse, plusieurs signes peuvent alerter la femme sur la possibilité d’un début de grossesse. Voici une liste, non exhaustive, qui devrait alerter les femmes susceptibles de tomber enceinte.

– L’absence de règles

L’un des signes les plus connus est le retard des règles. Si vous êtes bien réglés et qu’après un rapport sexuel pendant les jours d’ovulation vous avez du retard, il est normal d’avoir des doutes. Il est préférable de faire un test de grossesse.

Si en plus vous avez parfois des saignements qui ne ressemblent pas à vos règles habituelles, d’une couleur marron. Il se pourrait que ce soit des saignements d’implantation qui apparaissent pendant la première semaine de grossesse. Dans tous les cas, parlez-en à votre gynéco ou à votre médecin.

– Les nausées

Vous vous sentez souvent nauséeuse, et votre sens olfactif semble avoir décuplé ? Vous Avez du mal à supporter certaines odeurs de parfum, de nourriture, ect que vous adoriez pourtant auparavant ? Les émanations d’échappement en ville vous sont insupportables?

Ces désagréments peuvent être dus à l’augmentation du taux de HCG lorsque la femme est enceinte, et ces signes, même si elles ne suffisent pas, peuvent annoncer le début d’une grossesse.

– Les seins hypersensibles et les mamelons qui foncent

Juste après la fécondation, s’ensuit le grossissement des glandes mammaires. Ce qui peut a pour conséquence une sensation de gonflement des seins chez la femme et peut provoquer des douleurs au niveau de la poitrine.

Au niveau des mamelons, l’action de l’HCG modifie leur couleur rosée en marron. L’HCG a pour effet de modifier la couleur de la vulve et de l’aréole.

– Les sautes d’humeur

La forte production d’hormone en début de grossesse  peut amener à des humeurs changeantes. Une sensation subite de tristesse, d’euphorie, ou encore d’envahissement peut envahir la femme en début de grossesse, sans raison apparente. Si cela est votre cas, écoutez votre corps pour les autres signes et faites un test de grossesse pour confirmer vos doutes.

– La fatigue

Vous avez souvent un grand coup de barre inexpliquée ? Cela pourrait être la conséquence d’une production massive de progestérone au cours des premières semaines d’aménorrhées.

Il est conseillé de consulter au plus vite un médecin qu’il s’agisse de grossesse ou non. Dans le cas d’une grossesse, c’est le signe d’une carence en fer. En l’absence de grossesse, il pourrait s’agir de symptômes d’une maladie qui doit être détectée et soignée.

Vous présentez ces signes, ou certains de ces signes, faites un test de grossesse pour être certaine de ce qui se passe dans votre corps.

Le test de grossesse sanguin : 100% fiable

Il existe différents tests de grossesse  actuellement mais c’est le niveau de fiabilité qui fait la différence.  La plus populaire est le test urinaire acheté en pharmacie. Facile à se procurer et à utiliser, elle n’est cependant pas fiable à 100%. Il arrive qu’elle ne détecte pas la grossesse, ou qu’elle fasse apparaître un faux positif.

Le test de grossesse sanguin est plus conseillé par les praticiens grâce à leur fiabilité. Avec ou sans ordonnance, il est possible de le faire chez un praticien.

Fiable à 100%,  c’est le seul test qui se révèle assez précis en matière de grossesse.

Cette fiabilité résulte d’un résultat quantitatif. Le taux d’hormone de grossesse ou bêta HCG produit par le corps de la femme dès le 9ème jour de la conception connaît un véritable pic entre le 2ème et le 4ème mois de grossesse. De ce fait, la fiabilité de la prise de sang de grossesse réalisée au moins 10 jours après un rapport sexuel est complète si celle-ci est réalisée dans les normes.

Ce qui n’est pas toujours le cas pour les tests d’urine, qui détectent difficilement le taux de HCG lorsque l’urine recueillie n’est pas assez concentrée. Le résultat est alors faussé.

Quelques conseils pour ne pas avoir des résultats faussés

Pour ne pas influencer le résultat de votre test sanguin de grossesse, voici quelques conseils :

Réalisez votre test minimum 10 jours après un rapport sexuel

La prise de sang est complètement fiable si elle est faite au bout de 7 à 8 semaines étant donné que l’embryon prend place dans la paroi utérine entre 8 à 9 jours environ après la fécondation. Ce n’est qu’à partir de ce moment que la production d’hormones de grossesse est suffisante pour confirmer une grossesse.

En dessous de cette date, il est donc possible qu’un test sanguin soit négatif alors que vous êtes enceinte.

Ne pas prendre des médicaments contenant des hormones HCG

La prise d’hormones HCG peut fausser les résultats d’un test de grossesse sanguin. Vous pouvez avoir un faux positif suite à ces médicaments même si elles ont été prises quelques semaines avant la prise de sang.

Se nourrir convenablement avant de faire le test

Pour un test fiable, il est important que vous soyez en bonne santé et que vous vous nourrissiez correctement. Le fait de vous priver de nourriture ou d’en sauter, peut avoir des impacts sur le développement du fœtus.

Réalisation et interprétation d’un test sanguin

Une prise de sang de grossesse doit toujours être réalisée par un professionnel agréé, dans un hôpital ou un laboratoire.

Dans vos résultats, le taux d’hormones HCG  présent dans votre sang est exprimé en unité internationale (UI) par millilitre (ml).

Si votre taux de HCG est en dessous de 5UI/ml entre la 7e et la 12e semaine, il n’y a donc pas eu fécondation et vous n’êtes pas enceinte.

Dans le cas contraire, un taux de HCG supérieure à 5UI/ml est le signe que vous allez bientôt être maman.

En outre, la fiabilité de la prise de sang de grossesse est complète, et c’est le meilleur moyen de libérer vos doutes. Elle permet de définir la date approximative de la fécondation, et même de détecter certaines anomalies liées à la grossesse.