Baby_playing_with_Sophie

Cela fait maintenant plus d’un demi-siècle que Sophie a existé dans le monde des enfants. Ce jouet a connu un succès phénoménal, tant en France qu’à l’étranger, si bien qu’il est tout à fait normal de penser que papa et maman ont tous eu un modèle pour s’amuser, étant bébé. Le succès de ce jouet ne s’est pas du tout estompé et en cette deuxième décennie du 21ème siècle, il reste encore en tête des meilleures ventes de produits de puériculture. Il n’y a donc rien de mieux si on cherche un coffret de cadeaux pour bébé pour les fêtes de Noël.

L’incroyable destin de Sophie la girafe

En commercialisant un jouet à l’image d’une girafe en miniature en 1961, la société DelaCoste ne s’attendait peut-être pas que sa création soit devenue un jouet culte en l’espace de quelques années. À l’origine, Sophie la girafe était fabriquée selon une technique de conception la plus artisanale possible, avec comme produit de base du caoutchouc naturel. Durant la première année de sa commercialisation, c’était l’un des premiers jouets fabriqués à l’effigie d’un animal exotique, ce qui contribua sans doute à son succès, fort de plus de 50 millions de ventes, soit 816.000 exemplaires en une année. Il faut également savoir que Sophie est présente dans le monde entier et est particulièrement appréciée par les parents aux États-Unis.

Un jouet spécialement adapté au bébé

Comme elle est fabriquée avec du caoutchouc naturel d’hévéa, ce jouet convient parfaitement aux bébés. En effet, il peut être mordillé sans qu’il ne présente aucun risque pour la santé des tout-petits. Mais la principale raison pour laquelle Papa et maman optent pour ce jouet culte pour leur bébé, c’est qu’il stimule efficacement tous les sens de ce dernier. Grâce aux taches foncées sur la peau de la girafe, le bébé s’initie déjà à distinguer les couleurs. Son ouïe est par contre développée par le son du couinement du sifflet en caoutchouc de la girafe. Le toucher et l’odorat sont également stimulés par la peau douce et le parfum du jouet.

Quid de la polémique sur la toxicité ?

Au fil des années, ce jouet culte a connu un succès tellement énorme qu’on n’imaginait pas qu’un quelconque évènement allait bouleverser un tel conte de fées. Seulement, une grave polémique a pris de panique les parents concernant la toxicité de ce jouet ces dernières années. En effet, de nombreux témoignages ont affirmé avoir trouvé des moisissures dans certains modèles de Sophie. L’entreprise Vulli qui commercialise le célèbre jouet a également fait l’objet d’une enquête sur ses techniques de fabrication à cause de traces de substances toxiques retrouvées sur Sophie. Heureusement pour l’entreprise, il a été prouvé que ces allégations sont fausses. En effet, le taux de nitrosamines retrouves sur Sophie sont bien au-dessous du seuil d’alerte.