nounou

La maternité et le rôle de femme, la carrière professionnelle et les tâches ménagères ne sont pas des choses faciles à combiner. En général, il faudra abandonner temporaire l’une des activités lorsque le temps ne permet pas de les cumuler. Heureusement, des options sont ouvertes aux mamans et parents pour s’occuper de leurs enfants dans les moments où ils en ont besoin. Mais confier les petits bouts de choux à une tierce personne, une inconnue n’est pas très réconfortante. Si le temps oblige à faire appel à un professionnel de la petite enfance, comment bien choisir cette personne ? Faut-il une nounou à domicile ou une baby-sitter ?

Faire appel à une agence spécialisée pour les professionnels de l’enfance

Il existe différentes agences auxquels on peut recourir pour avoir la personne idéale que l’on recherche. Cette première option permet d’éviter des entretiens inutiles parce que les critères font les parents recherchent, sont retenus et imposés à l’avance. Sur ceux, l’agence se focalisera sur les caractéristiques requis. Pour les parents, il suffit de déterminer par exemple, les horaires de garde, le salaire, la disponibilité, le lieu de travail ou le lieu de déposition de l’enfant, s’il s’agit d’un choix d’assistante maternelle. Déterminer le genre de contrat et de sa durée à l’avance est important pour que la personne sache à quoi s’attendre. Qu’il s’agisse d’une nounou à domicile ou d’une assistante maternelle ou même d’une baby-sitter, cette option est la meilleure d’entre toutes. Mais le choix d’une nourrice à domicile est plus pratique comme elle s’occupe du repas, du bain, des jeux et des diverses activités. Dans le cas où le choix de l’agence ne fait pas affaire, on a toujours le choix de se retourner vers le lien de l’annuaire des nounous ou les bonnes expériences des amis, du voisinage etc.

Faire le tri des candidates sur la base de la personne de la nounou

Lorsque le tri des CV a été faite, les critères sur la personnalité et les expériences des ou de la candidate retenue sont importantes. Néanmoins, il est important de faire la différence entre nounou à domicile, une assistance maternelle et un baby-sitter. La première est celle qui loge chez la famille de l’enfant à s’occuper tandis que la seconde, s’occupe de l’enfant dans sa propre domicile ou un lieu autre que la maison des parents. Le dernier cas, quant à lui où elle, est une personne qui s’occupe de l’enfant temporairement, le temps de l’absence des parents. Un CV et la lettre de motivation ne font que déterminer la qualification, la formation, l’expérience et les certificats que la personne prétend avoir. Face à cela, il est important de comparer l’âge de la personne avec les expériences prétendues, si elles sont exactes. Contacter et vérifier les personnes de référence qui sont précisées dans le CV sont de rigueur. Sur la vraie personnalité de la nounou, programmer un entretien suivi de quelques tests de règles de vie et d’hygiène ne sont pas à écarter. L’entretien permet de déterminer l’assurance, l’aspect physique, l’élocution , la ponctualité et les faits et gestes de cette dernière. Pour plus d’assurance, il faut faire confiance à l’enfant lors de l’entretien, car le premier contact visuel en dit beaucoup.

Vérifier les infrastructures, le lieu, la distance pour la garderie

S’il s’agit d’une nounou en tant qu’assistante maternelle, le lieu de la garderie est à vérifier. Il faut voir comment se comporte la nounou avec les enfants qui y sont déjà et à combien d’enfants y sont. La pièce, le confort, l’équipement et les âges des enfants sont également indispensables. Si le choix par contre porte sur une nounou qui vient quotidiennement ou une baby-sitter, la distance entre son adresse et celle du lieu du travail est importante. Pourquoi ne pas se porter sur le choix d’une personne du même quartier ? Où pas loin du lieu de travail des parents ou de l’un d’entre eux ? Effectivement, le temps et la distance sont importants pour éviter que l’enfant ne se retrouve seul à un moment ou que les parents ne doivent attendre son arrivée.